Comment être un bon patron ?

Les patrons sont souvent la principale raison pour laquelle les gens aiment leur travail ou quittent leur emploi. Des auteurs ont écrit que le patron est le cordon ombilical qui relie les employés à une organisation. Si ce cordon est endommagé, les employés finiront par partir. 

Si vous êtes l’un des employés chanceux qui ont un bon patron, ne prenez pas cette relation pour acquise.
Voici ce qui rend un patron formidable, si vous êtes patron appliquez ces conseils pour réussir.

Les comportements d'un bon patron envers ses employés 

Un bon patron définit des attentes claires. Un grand patron s'assoit avec un nouvel employé dès le début et identifie les priorités. Il discute de l'évaluation du rendement et explique comment il définit «un excellent rendement». Il discute régulièrement des attentes à partir de ce moment-là.

Un patron efficace ne dit pas à ses employés comment faire le travail. Il parle avec eux des résultats attendus, et les employés sont chargés d'exécuter les détails et le processus comme ils l'entendent.

Les attentes sont définies de différentes manières, parfois lors d'une session de planification formelle, parfois lors d'une conversation informelle sur un problème spécifique.

Un bon patron fait du coaching

Un grand patron considère sa position à la fois de leader et d’entraîneur, une personne qui éduque et encourage ses joueurs, qui dirige son équipe par son exemple.

Un patron efficace ne suppose pas que ses employés sachent quoi faire et comment le faire. 

Un grand patron reconnaît que le succès en matière d’entraînement se trouve dans l’équilibre des pouvoirs, cette ligne de démarcation entre contrôle excessif et contrôle insuffisant, suffit à être une présence suffisante comme source d’aide, sans toutefois occulter ses joueurs

Un bon patron sait faire des commentaires instructifs

Certains patrons attendent l’évaluation formelle des performances pour faire des feedback négatifs à leurs employés. 

Lorsque cela se produit, les employés se laissent penser : 

  • Pourquoi mon patron ne me l’a pas dit plus tôt ? 
  • J'aurais pu essayer de changer ou de faire les choses différemment. 

Donner des commentaires instructifs aux employés en cours de route établit une relation entraîneur-joueur. Il existe un sens de la conversation, du leadership et de la coopération. Attendre l’évaluation des résultats pour obtenir un retour d’information a cependant plus l’effet d’un procureur poursuivi type procès-verdict, et un retour négatif sonne comme une punition

Un bon patron reconnait les efforts de ses employés

Les employés doivent se sentir appréciés. La recherche montre que les êtres humains prospèrent grâce à la reconnaissance. Ils ne s'en lassent jamais. 

Rien ne fonctionne comme un renforcement positif, et un grand patron en est très conscient. 

Si un bon patron mentionne ce que ses employés savent faire ; il n’est pas surprenant qu’il obtienne davantage de ces choses.

Les responsabilités d'un bon patron 

Apprendre à connaître ses employés est un impératif.

  • Un bon patron passe dire bonjour à ses employés. 
  • Un bon patron se rend disponible
  • Peu importe ce qu’il fait, lorsque les employés lui parlent, il s’arrête et leur accorde toute son attention.
  • Un patron efficace s'intéresse personnellement à la vie de ses employés. 

Un bon patron essaie de mieux apprécier la personne entière de ses employés. 

Un patron qui comprend la vie de ses employés est plus susceptible d’être sympathique et, par exemple, de consentir à des horaires flexibles au besoin. 

Les employés qui sentent que leur patron se soucie de leur identité et s’intéresse à eux-mêmes seront plus impliqués dans leur travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.