Hernie discale : que faire ?

La colonne vertébrale est composée d'une série d'os individuels appelés vertèbres qui forment la colonne vertébrale. Entre les vertèbres se trouvent des coussinets d’amortissement ronds et plats, appelés disques intervertébraux. Chaque disque a un centre semblable à une gelée, appelé noyau pulpeux, entouré d'une couche appelée l'anneau.
Une hernie discale se produit lorsque la pression exercée par les vertèbres au-dessus et au-dessous force une partie ou la totalité du noyau pulpeux à travers une partie affaiblie ou déchirée de l'anneau. Le noyau pulpeux de la hernie peut exercer une pression sur les nerfs situés près du disque, provoquant une douleur. 

Comment traiter une hernie discale ?

Les traitements pour une hernie discale vont du traitement conservateur (en évitant les positions douloureuses et en suivant un programme d'exercice planifié) au traitement chirurgical. Le traitement dépend généralement du niveau de gêne que vous ressentez et du degré de glissement du disque.

Les médicaments

  • Si votre douleur est légère à modérée, vous pouvez prendre un analgésique en vente libre, tel que l'ibuprofène (Advil, Motrin IB, ou autres) ou le naproxen (Aleve),
  • Si votre douleur ne diminue pas, votre médecin pourra vous prescrire des narcotiques (la codéine) ou une association oxycodone-acétaminophène (Percocet, OxyContin, etc) pendant une courte période,
  • Les médicaments conçus à l'origine pour contrôler les convulsions peuvent également être utiles dans le traitement de la douleur associée à une hernie discale,
  • Des relaxants musculaires peuvent être prescrits si vous avez des spasmes musculaires,
  • Les corticostéroïdes anti-inflammatoires peuvent être administrés par injection directement dans la région autour des nerfs rachidiens.

Thérapie

Si votre douleur n’est pas résolue en quelques semaines, votre médecin pourra vous suggérer une thérapie physique. Les physiothérapeutes peuvent vous montrer des positions et des exercices, conçus pour minimiser la douleur causée par une hernie discale ou des massages.

Chirurgie

Un très petit nombre de personnes atteintes de hernie discale doivent éventuellement subir une intervention chirurgicale. Votre médecin peut vous suggérer une intervention chirurgicale si les traitements conservateurs ne parviennent pas à améliorer vos symptômes après six semaines, surtout si vous continuez d’éprouver des engourdissement ou faiblesse et une difficulté à rester debout ou à marcher.
 

Comment prévenir la hernie discale ?

Il peut ne pas être possible d'empêcher une hernie discale, mais vous pouvez prendre des mesures pour réduire votre risque de la développer. Ces mesures comprennent :

  • Utilisez des techniques de levage sûres : pliez et soulevez-vous des genoux, pas de votre taille,
  • Maintenir un poids santé,
  • Ne restez pas assis pendant de longues périodes, se lever et s'étirer périodiquement,
  • Faites des exercices pour renforcer les muscles de votre dos, de vos jambes et de votre abdomen.

Une douleur chronique (persistante) au dos ou à la jambe et une perte de contrôle ou de sensation dans les jambes ou les pieds, sont des complications d'une hernie discale non traitée, veuillez traiter votre maladie dès son début.

Publié le
Catégorisé comme Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *